Les Poésies d’Héloïse

Les Poésies d’Héloïse


Le Printemps

April 01, 2020

Tout est mystère, tout est gras.La licorne au pied diligentAttache aux boutiques d’en basLes rondes dentelles d'argent. La dégoutante sorcière GuduleMire les globes de ses yeuxDans l'étang sordide où pulluleTout un monde très crasseux. La chose semble, rabougrie,S'accoupler à l’espadon vermeilL'oiseau chante plein de folieDans un bateau avec Popeye. Sous les pois, où tous les fruits poussent,Le paon craintif joue en rotant :Dans les vers luisants de la mousse,Vit le scarabée, bon vivant. La plume au jour est sans escaleComme un heureux adolescent ;Tendre, elle chante dans une choraleD'où une odeur de pied descend ! Tout luit et se dose avec crasse,Le poisson sur le seuil ouvert,L'ombre qui fuit sur l'eau qui passe,Le ciel bleu sur le poteau vert ! La truite brille, heureuse et pure;Le thon jase ; l'herbe fleurit.- Saumon ! ne crains rien ! la natureSait le grand secret du requin gris.